Censure d'internet - à l'égard de Mr.Borhen Bseis

Publié le par accent circonflexe

31704_111411528900249_100000942080609_65182_880136_n.jpg

Contrairement à ce que vous pouvez croire, je ne suis qu’un simple citoyen tunisien, qui n’a aucune appartenance politique, un choix que je trouve primordiale pour garder l’objectivité et surtout ne pas intégrer les sals circuits de la politique avec tous mes respects aux différents agents politiques Tunisiens.

Cependant, on ne peut pas nier, que tout citoyen respire les choix politiques et sociaux, nationaux et internationaux.

Je viens de lire, un article(link) de « Borhen Bseis » pour ceux qui le connaissent pas, c’est un homme de média, bien connu par ses interventions à des discours parodiques avec des analogies bien impressionnantes, oui c’est bien légitime, d’avouer son talent oratoire, et son intelligence remarquable.

Je viens de lire son article à « Sabeh » comme j’ai lu ses commentaires au blog de « Olfa Youssef » (je n’ai aucune preuve que ces commentaires sont les siennes), et le sujet de cette fois n’est que notre sujet d’actualité, bien évidement « la censure »

Monsieur Borhen Bseis, ton article m’a fait bien rigoler, je te remercie  pour ces moments du bonheur que tu m’offre à chaque fois que je te regarde ou je lis un de tes articles, oui biensur, lorsque tu légitime la censure, et tu remets en cause le droit fondamental de la liberté d’expression, je peux que taper un grand sourire,  un sourie à l’égard des paradoxes existentiels qu’on vit dans notre CIRC- EN –Flexe. Un sourire qui cherche encore la logique que tu as adopté pour dénoncer le droit de l’expression libre, tant que c’est le meme droit qui légitime tes expressions d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Cher Monsieur, il n’y a pas une liberté partielle, il n’y a pas un droit humain partiel, comme il n’y a pas une censure partielle. Il y a tout simplement une viole à notre identité humaine au nom des réservations pour préserver  la sécurité nationale.

D’autres parts, merci pour l’exemple de l’Etat Unis, quel bon idole nous suivons !! Oui certainement c’est un modèle parfait à suivre pour les droits de l’homme, et la liberté d’expression, pour ça, me voila, je me prépare pour envahir notre chère Lybie, pour la libérer de la dictature.

J’ai été compréhensif à ton égard Monsieur, même Chuck Norris, il l’était en disant :« Ma liberté ne s'arrête que lorsque je ne peux plus piétiner celle des autres »

Alors si j’explique encore plus tes discours :

« Mes chères citoyens tunisiens, si vous vous ne savez pas ce que c’est la liberté, c’est que vous ne disposez pas d’une, donc on ne va pas vous en parler et rendre jaloux.

Il est important tout de même de savoir que même en prison, la liberté existe : Celle d'être emprisonné, de manger des restants, de te défoncer le derrière et de faire fumer tes cigarettes.

Le concept de liberté demeure pour le moins obscur puisque la plupart des gens craignent de jouir de la liberté et préfèrent s'en remettre aux défenseurs de la Freedomrie en cédant à ceux-ci le droit en autre, de ne pas être espionné et suspecté en tant que terroriste. Suivant tes discours Monsieur, la liberté est respectée partout dans le monde et plus particulièrement au Cuba ou encore en Chine où la population dispose de la liberté de la fermer. ET un des représentants officiels de la liberté sera Hitler qui a permis à tout le monde de faire des séjours en camps de vacances.

Mes chers Tunisiens, vous ne devrez pas voir le film « brave heart », pour ne pas voir Mil Gibson qui crie à la fin « FREEEEEEDOOOOOOMMM », car ce n’est qu’un mauvais exemple, d’une liberté totale.

Oui, mes chères estimez vous heureux, vous existez déjà, ce qui est déjà pas mal.

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> C'est vraiment rigolant , trop rigolant ...<br /> <br /> <br /> je demande à ce monsieur : comment vous n'avez pas vous demander une raison d'apparition de cette vague de protestation que vous avez considéré comme prétexte et moyen pour certains de faire<br /> glisser ces dérives politiques , et la raison qui a rendu ces derniers se cachent derrière leurs claviers et leurs pseudonymes pour y arriver ?<br /> <br /> <br /> n'est ce pas par manque réelle de liberté , par contrôle abusif pour les plus simples libertés humaines ?<br /> <br /> <br /> Mr Bseies , ces gens là s'ils sont des politiciens , il est de leurs droits de s'exprimer comme ils veulent tant qu'ils respectent autrui , et tant qu'ils ne peuvent pas le faire réellement ,<br /> s'ils sont des méconnus métamorphosés en des stars de libertés comme vous l'avez considéré , ben là vous vous trouvez contradictoire avec ce que vous l'avez déjà considéré , et chapeau bas pour<br /> eux s'ils ont montré tel " courage " telles initiatives , et telle compétence , que vous et ceux qui se considèrent " acteurs" ne l'ont encore pas fait .<br /> <br /> <br /> Mr Bseis , ni vous ni un autre ne vas nous donner sa propre définition de la liberté à sa guise , car tout simplement c'est une notion relative et propre à chacun de nous .<br /> <br /> <br /> ma liberté n'est jamais la votre , car c'est la mienne et je suis libre comment et où la voir , je n'attends jamais qui m'obligera à croire en la sienne .<br /> <br /> <br /> Merci d'avoir jeter les masques , on tiendra compte prochainement .<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> D'une façon ou d'une autre nous sommes tous (bon, la majorité :) ) à la solde de ce gouvernement ... et on ne peut que faire le complaisiant, quitte à inventer de nouvelles théroies ... Borhan,<br /> ne fait pas l'exception<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> si les tunisiens ne savent pas ce que c est la liberte,vous,vous ne savez pas ce qu est un homme intelligent.Borhane bsaies est un petit verbieux qui sort des slogans depasses en prenant des<br /> exemples choquants et qui finalwement n arrive a convaincre personne sauf les cons,parlez moi d intelligence<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre