toute la vérité sur ce qui s'est passé à el-kasba!!

Publié le par accent circonflexe

kikou.jpg

Vers 16h, notre brave armée s'est retiré de la kasba, pour qu'elle laisse les policiers, qui viennent avec des fleurs dans une scène touchante, avancer, mais les manifestants qui ne savent ni lire ni écrire, ont été allergique à l'odeur et ont étouffé ce qui a causé beaucoup de blessures parmi les non-romantiques.

ils étaient très énervés,et comme une réaction brusque, ils ont commencé à lancer des catapultes un peu partout, même sur le sniper qui a été installé avec un bouquet de fleur au toit de l'hôpital aziza othman.

les policiers, les pauvres, ils n'ont rien compris, ils ont voulu juste un rendez-vous galant dans le luxe d'el Kasba, ou, les manifestants profitent d'un luxe absolu, des stripteaseuses en sueur aux vêtements déchirés autour des tours de la kasba, des matelas d'eau, et même ceux qui ont gagné un peu de poids, ils essayent de le perdre par des grèves de la faim pour tenir leur ligne.

dans tout ce petit bordel, les policiers ont essayé d'aider les vieux à monter les escaliers de l'espace des martyres, et les petits enfants à trouver leurs parents, et bien sur étant responsables et nationalistes, ils contribuent fortement à la progression de la Tunisie. Ils font travailler le secteur médical après et même avant les évènements.

mais dans une autre action pour prouver leur bonne intention, les policiers ont apporté des petits caniches tout mignon, pour l'offrir aux manifestants comme un pré-cadeau de la Saint-Valentin, mais les manifestants, toujours cons, toujours stupides, ils commencent à courir, suivit par les petits chiens qui veulent juste les lécher et comme ça la foule était dispersée.

après, qu'il a reçu des rapports parfumés dans son bureau de misérable, le ministre d'intérieur (dmou3ou 3ala 3inih, mo5nen) sort pour expliquer au monde ce qui est passé, et il décide même de payer des taxis et s'occuper du transport des manifestants pour qu'ils rentrent sains et saufs chez eux !!

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article